La posture du dirigeant

Au début il y a un homme ou une femme qui veut acquérir cette
posture de pouvoir si engagée de dirigeant(e). Les motivations
sont différentes mais l’élan reste fait du même bois. Une envie de
se démarquer, de créer et de laisser son empreinte. Le dirigeant
qui peut être ou non un propriétaire a la responsabilité de rendre
l’organisation pérenne. La loi internationale définit ainsi son rôle et
son engagement; Être responsable c’est assumer la conséquence des
actes même si tous ne sont pas de son fait personnel. Être dirigeant
signifie s’engager dans cette responsabilité étendue. Le vertige qui
se fait jour à l’expression de ces mots justifie à lui seul le coût ou le
gain de la réussite

Extrait du livre « La marque employeur » Elisabeth Boutet Edition Verone

  • La posture du dirigeant

  • La liberté

  • Réussir sa création d’activités